Faire un don à AEPM Devenez Adhérent AEPM Historique de mes dons Les actions d'AEPM en vidéos    Actualités à Madagascar   Marathon de l'espoir Visitez la page Facebook d'AEPM  
Votre
Espace
Donateur


Mot de passe oublié ?  Identifiant oublié ?  Créer un compte
 
Accueil > Situation géographique

Situation géographique


»  Le Siège d’AEPM 
 

                                               Agrandir le plan

 
Le siège de l’AEPM se trouve à Baulon, en Bretagne à 25 km de Rennes. 
 

»  Madagascar dans le monde 




A Madagascar, 70 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté. Après plus de 25 ans d’un "règne" seulement interrompu de 1992 à 1996, il aura fallu presque huit mois (de décembre 2001 à juin 2002) pour que Didier Ratsiraka cède la place à Marc Ravalomanana, vainqueur des élections présidentielles. Cette "transition", contestée et réalisée dans le conflit, a entraîné une chute dramatique de l’économie, déjà très fragile, et une recrudescence des clivages ethniques et politiques. Les aléas climatiques (cyclones, ouragans, inondations...) rajoutent à la précarité et augmentent la dépendance à l’aide internationale. 
 
»  L’antenne de l’AEPM 
 
L’antenne de l’AEPM se situe à Antsirabe, deuxième ville de Madagascar dont la capitale est ANTANANARIVO. 

»  Description de la ville
 

 
 
Où il y a beaucoup de sel (Contraction de l’expression “Any sira be” due à la présence de sels minéraux dans les eaux thermales de la ville.)

» Une ville d’eau

Antsirabe a été baptisée le “Vichy malgache”. Ses nombreuses sources sont exploitées depuis le siècle dernier et portent les noms de Ranomafana I et II (eau chaude), Ranovisy (eau de Vichy), d’Antsirakely, de l’hôpital et de Sahatsiho. Des bains et des structures d’accueil ont été autrefois aménagés pour les curistes. Comme le magnifique Hôtel des Thermes ou le lac artificiel servant à contenir les gaz thermaux. Antsirabe est aussi la capitale du pousse-pousse, moyen de transport encore largement utilisé par toute la population.

 »  Le Pousse 
 
 
Le pousse est le moyen de transport le plus utilisé.

»  Un relief valonné 
 
 
Improprement appelée « Hauts Plateaux », cette région tempérée, située entre 800 et 2000 mètres d’altitude, se caractérise par un relief varié et assez chaotique. Alors que les rizières occupent les plaines inondables et les fonds de vallées, les vagues de collines ou « Tampoketsa » présentent leur surface dénudée. L’évocation d’un village sur les hautes terres se fait en quelques images fortes et symboliques. La vie de ses habitants, simple et singulière, est rythmée par les saisons et les travaux des champs. Le riz est l’aliment qui domine quotidiennement la vie de chaque malgache. Sur les Hautes Terres, sa culture est omniprésente, façonnant ses paysages aux couleurs chatoyantes et verdoyantes. La saison des moissons est illustrée par des scènes qui nous plongent dans un monde rural authentique et insoupçonné. Les traditions sont ici encore préservées. Les gestes sont répétés de génération en génération depuis des millénaires.